Pour les 150 ans du zoo de Melbourne, les éléphants investissent la ville !

Publié le : 25 janvier 20182 mins de lecture

Si vous passez par la capitale du Victoria d’ici au 23 septembre, ne soyez pas surpris de croiser durant vos pérégrinations de drôles de pachydermes !

A l’occasion de son anniversaire, le zoo de Melbourne a demandé à de nombreux artistes de réaliser une œuvre en fibre de verre représentant la star des lieux, l’éléphante Mali. Depuis sa naissance en janvier 2010, cette jolie et facétieuse demoiselle fait le bonheur et l’admiration des Australiens petits et grands, qui ont même voté en nombre pour choisir son prénom. C’est donc tout naturellement que Mali–qui signifie « jasmin » en langue thaï –a été choisie pour incarner, à travers 50 œuvres exposées dans les rues de la ville, la très populaire institution animalière !

Ce grand événement artistique organisé par le zoo avec l’aide de la fondation Wild in Art a pour mécène le célèbre graveur David Bromley, trois fois finaliste de l’un des plus anciens et plus prestigieux prix australiens, le Archibald Prize ! Un parrain de choix pour une bonne action puisque le 25 septembre, l’ensemble des œuvres seront vendues aux enchères au profit des travaux de conservation du Zoo de Melbourne, mais aussi de la défense des espèces menacées en Australie et à travers le monde.

Les visiteurs qui ont déjà succombé aux charmes de Mali et à la beauté des œuvres d’art qu’elle inspire ne sont pas au bout de leurs émotions : en novembre 2013, la maman de Mali, Dokkon, donnera à l’éléphanteau la plus célèbre d’Australie un petit frère ou une petite sœur qui, à n’en pas douter, sera tout aussi « trognon » !

Plan du site