Caroline rencontre les plus petits pingouins au monde

Publié le : 25 janvier 20183 mins de lecture

Chaque soir, au coucher du soleil, des centaines de personnes se rendent à la Penguin Parade pour observer les plus petits pingouins au monde traverser la plage pour rejoindre leurs terriers dans les dunes de sable. C’est la principale attraction du Phillip Island Nature Parks.

Si j’ai le plaisir d’assister les Parade Rangers tous les lundis soirs, une autre soirée passée en compagnie de l’équipe de recherche du parc a retenue toute mon attention cette semaine.

Nous sommes mardi soir, le docteur André m’a invitée à rejoindre son équipe de chercheurs pour procéder à une série de lavages d’estomac sur des pingouins.

Sur une petite plage de galets, à la tombée de la nuit, les pingouins commencent à sortir de l’eau et à se diriger vers la barrière que nous avons installée sur leur parcours afin de pouvoir les bloquer dans leur ascension. À la lumière des lampes torche, les chercheurs sélectionnent les dix sur lesquels ils vont faire le lavage d’estomac et nous les remontons près de l’ambulance dédiée aux animaux.

L’expérience peut commencer. Un par un, les pingouins subissent un lavement et vomissent toute la nourriture qu’ils ont mangé au cours de la journée. Cette nourriture constituée de poisson est destinée à nourrir leurs petits qui attendent leur retour à la tombée de la nuit. Le but des chercheurs est d’obtenir le plus d’informations possibles sur la manière dont ils nourrissent leurs petits.

Quand les pingouins ont l’estomac vide, nous les plaçons en observation afin de surveiller leur comportement pour être certains que l’expérience ne les a pas trop perturbés. Avant de les replacer à l’endroit où nous les avons trouvé, ils repassent un par un entre les mains du chercheur pour être réalimentés avec une purée de poisson… Ils peuvent alors regagner leur terrier et retrouver leurs petits affamés. Ni vus, ni connus!

Plan du site